Retour au site de La Cité du Vin

Vous êtes ici

La Fondation pour la culture et les civilisations du vin est conduite par un conseil d’administration de 15 membres, composé de trois collèges.

Fondée par la Ville de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux et le Crédit Agricole d’Aquitaine, elle bénéficie en outre du soutien du Clarence and Anne Dillon Dunwalke Trust américain et de S.A.R le Prince Robert de Luxembourg.

Le Collège des fondateurs

Alain Juppé

Alain Juppé

Maire de Bordeaux

Bernard Farges

Bernard Farges

Représentant du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB)

Jack Bouin

Jack Bouin

Directeur général du Crédit Agricole d'Aquitaine

Le Collège des personnalités qualifiées

Jean-Claude Berrouet

Jean-Claude Berrouet

Membre du conseil d’administration

Jean-Claude Berrouet

Né le 22 mars 1942 à Bordeaux, il obtient à l’université de Bordeaux le diplôme d’œnologue en 1962 et le diplôme universitaire en ampélologie en 1963.

De 1964 à 2008, il dirige les établissements Jean-Pierre Moueix. Il est responsable des propriétés Pétrus, Château Magdelaine, Château Trotanoy et Château Lagrave.

Depuis 2008, il est consultant international en œnologie, en Chine, en Argentine, en Israël, en Californie, en France (vins de Tursan, Corbières, Minervois).

Il est régulièrement invité comme conférencier au Congrès National de Cancérologie de Monaco ainsi qu’au Congrès de Cardiologie de Biarritz.

Il est également intervenant à l’université de Bordeaux dans le programme du Diplôme Universitaire d’Aptitude à la Dégustation (DUADE).

Viticulteur dans les appellations Montagne-Saint-Emilion, Lalande de Pomerol et Irouléguy, ceci lui permet d’être au plus près des réalités pratiques et économiques.

Nicolas Gailly

Nicolas Gailly

Administrateur et secrétaire du Fonds de dotation pour le soutien de La Cité du Vin

Nicolas Gailly

Diplômé de l'ESSEC en 1974 à Cergy, et de l'AMP de l'INSEAD à Fontainebleau en 1989, Nicolas Gailly commence sa carrière en tant que responsable marketing et communication de Pernod UK à Londres.

Attaché commercial à l'Ambassade de France, au Guatemala en 1975 puis directeur commercial de Pernod Ricard España à Barcelone, il devient directeur des exportations de Veuve Clicquot à Reims en 1977. Il évolue ensuite chez Marie Brizard entre 1982 et 1998, d’abord en tant que directeur export de Marie Brizard à Bordeaux, puis en tant que directeur de la division vins et spiritueux, et enfin en tant que directeur général adjoint en charge du commercial et du marketing du groupe.

Il devient ensuite directeur général de la Cavif, négoce de vins à Bordeaux, et gérant des propriétés viticoles de la famille allemande Bomers.

De 2002 à 2011, Nicolas Gailly est directeur général de Barton & Guestier (B&G), filiale du groupe Diageo (leader mondial des spiritueux). Il a également été secrétaire général de l'Union des Maisons de Bordeaux - Syndicat des négociants ; président du club Bdx 2 Rives – APM ; membre fondateur de l'Association de capital risque Finaqui Business Angels, avant de rejoindre le projet de La Cité du Vin en 2012 en tant qu’administrateur et secrétaire du Fonds de dotation.

Depuis 2013, Nicolas Gailly est administrateur de la structure de levée de fonds américaine « American Friends of La Cité du Vin ».

Christelle Grandin

Christelle Grandin

Notaire, trésorière de la Fondation Henri Cartier-Bresson

Christelle Grandin

Christelle Grandin est née en 1974. Après des études universitaires à Paris en droit patrimonial et en droit international, elle contribue pendant deux ans au sein du Ministère de la Justice à l’élaboration de textes destinés aux procureurs, magistrats de juridiction et du Ministère des Affaires Etrangères, notaires, greffiers, officiers de l’Etat Civil.

Christelle Grandin a ensuite passé dix ans d’exercice (de 1996 à 2007) à Paris où elle était notaire associée chez Etude ROCHELOIS - BESINS & ASSOCIES – PARIS.

Depuis 2007, elle exerce à Bordeaux toujours en tant que notaire associée - Etude Chambarière, Grandin et Figerou – Bordeaux.

Depuis plus de dix ans, Christelle Grandin participe à la création et à la vie de fondations reconnues d'utilité publique, de fondations d’entreprises, de fondations à caractère scientifique et de fonds de dotation. Depuis 2005, elle est administratrice et membre du Bureau de la fondation reconnue d’utilité publique Henri Cartier-Bresson à Paris.

Elle est par ailleurs membre de l’association "Art et Droit", ancien membre de la Commission T.I.C. à la Chambre des Notaires (Paris), intervenante lors de colloques et conférences ou encore en charge du cours "Droit de la propriété des personnes publiques" à Sciences Po Bordeaux, dispensé aux étudiants de 5ème année « Experts en Affaires Publiques ».

David Khayat

David Khayat

Président honoraire de l'Institut National contre le Cancer (INCA)

David Khayat

David Khayat, professeur des universités et chef du service d’oncologie médicale de l’Hôpital Pitié-Salpêtrière consacre depuis plus de trente ans sa vie à la lutte contre le cancer au sein de l’assistance publique des Hôpitaux de Paris. Cet engagement actif l’a amené en plus de ses activités médicales à se mobiliser au sein de nombreuses instances nationales et internationales et à créer AVEC, l’Association pour la Vie – Espoir contre le Cancer (il en est le président – fondateur). Menant toutes ses activités avec la même énergie pour conduire chaque malade sur les chemins de l’espoir,  il est également l’auteur de nombreux ouvrages.

Né en 1956 à Sfax, en Tunisie, David Khayat a effectué ses études de médecine à l’université de Nice. Très tôt, il se tourne vers la cancérologie.

A 34 ans,  il est nommé professeur de médecine à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI), puis la même année, médecin des Hôpitaux de Paris et chef du service d’Oncologie médicale du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière.

David Khayat est membre des plus prestigieuses sociétés américaines de cancérologie comme l’ASCO- American Society of Clinical Oncology, l’AACR-American Association for Cancer Research  ou encore l’AAI-American Association of Immunologists. 

Depuis 2001, il est « Adjunct Professor of Medicine » à l’Université du Texas et devient en 2007 conseiller du directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé à Genève. Il est membre depuis 2009 du Conseil National des Universités (section cancérologie).

Par ailleurs, David Khayat a reçu de nombreuses distinctions nationales et internationales, telles que l’American Society of Clinical Oncology Distinguished Achievement Award et a été nommé en 2011 membre permanent de l’Académie des Sciences de Russie.

Jocelyne Perard

Jocelyne Perard

Membre du Comité d’orientation culturelle

Jocelyne Perard

Vers la fin de sa carrière statutaire à l’Université de Bourgogne (UB), elle a conçu le projet de la chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin ». Créée officiellement en 2007, elle est la seule chaire UNESCO au monde sur cette problématique. Elle a pour objectif majeur de diffuser, via des manifestations scientifiques et culturelles, les résultats des travaux de recherche sur la vigne et le vin, dans toutes les disciplines et pour tous les vignobles du monde.

C’est au titre de responsable de cette chaire que, dès le début du projet Jocelyne Pérard a été appelée à siéger au Conseil Scientifique du « Centre Culturel et Touristique du Vin » de Bordeaux, nom initial de La Cité du Vin. Depuis début 2015, elle est membre du conseil d’administration de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin et l’un des deux représentants de cette fondation au Comité d’orientation culturelle de La Cité du Vin.

Ses racines bourguignonnes et une longue carrière universitaire, largement ouverte à l’international expliquent à plus d’un titre ses activités autour de la vigne et du vin. Climatologue-géographe formée à l’Université de Bourgogne, elle a été professeur de collège, puis de lycée après une agrégation féminine d’Histoire et enfin appelée à l’UB où elle a effectué sa carrière, tout en parcourant le monde en missions de recherche, d’abord sur le climat, et maintenant à la découverte des anciens et nouveaux vignobles. Elle a été responsable de DEA, d’une école doctorale, présidente de l’UB (1993-1998) et directrice d’une UMR CNRS de climatologie tropicale. C’est d’ailleurs au titre de ses nombreuses actions pédagogiques et de recherche en Afrique qu’elle a été nommée représentante de la France au Conseil de l’Université des Nations Unies (UNU, Tokyo), rattachée à l’ONU et à l’UNESCO. Durant ce mandat, elle a monté le projet de la chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin ».

Cette longue carrière universitaire, consacrée in fine à la diffusion des savoirs sur la vigne et le vin vers le public le plus large l’a conduite à apporter, dès le début du projet, son soutien entier à La Cité du Vin.

Jancis Robinson

Jancis Robinson

Ecrivain, journaliste et critique internationale du vin

Jancis Robinson

Co-auteur avec Hugh Johnson, de L'Atlas Mondial du Vin et co-auteur de « Raisins de vin » - un guide complet pour 1 368 variétés de vigne, y compris leurs origines et leurs saveurs, chacun de ces livres est reconnu comme une norme de référence dans le monde entier.

Décrit par Decanter Magazine comme « la critique et journaliste de vin le plus respecté dans le monde », Jancis Robinson écrit tous les jours pour JancisRobinson.com et pour le Financial Times dans une rubrique diffusée dans le monde entier. Elle est également rédactrice en chef de « The Oxford Companion to Wine ». Présentatrice de télévision primée, elle voyage partout dans le monde pour organiser des événements autour du vin.

En 1984, elle a été la première personne, non professionnelle dans le commerce du vin, à être reçue « Master of Wine », diplôme internationalement reconnu dans le monde du vin. En 2003, elle a reçu le titre d’officier de l’ordre de l’empire britannique (OBE) par Sa Majesté la Reine Elizabeth II. Depuis 2005, elle est membre du Comité Vin de la Maison Royale d’Angleterre (conseil pour la cave et les choix de vins de Sa Majesté la Reine d’Angleterre).

Le Collège des amis

Sylvie Cazes

Sylvie Cazes

Présidente de la Fondation

Sylvie Cazes

En 1989, après des études de langues étrangères et une formation à l’Institut d’œnologie puis à l’Institut d’Administration des Entreprises, Sylvie Cazes rejoint son frère Jean-Michel Cazes au sein du groupe composé des propriétés d’AXA-Millésimes (dont le Château Pichon-Longueville) et celles de la famille Cazes (dont le Château Lynch-Bages). En 1995, elle devient directrice de la communication du groupe.

À partir de 2001, elle développe, au sein du groupe familial, des activités oenotouristiques. Parmi ces activités, Bordeaux Saveurs, agence de voyage spécialisée dans la conception de séjours dans les plus belles régions viticoles qui appartient aujourd’hui à 100% à Sylvie Cazes.

En 2011, elle reprend le restaurant le Chapon Fin, une institution de la gastronomie bordelaise. Elle apporte un souffle nouveau au restaurant en recomposant une équipe jeune et créative.

Après un Executive MBA à l’école HEC de Paris, Sylvie Cazes devient directrice générale des propriétés du groupe Roederer à Bordeaux : les châteaux Pichon-Longueville Comtesse de Lalande et de Pez. Sa mission l’amène à restructurer ces deux magnifiques propriétés et à assurer leur rayonnement dans le monde entier.

De 2008 à fin 2012, Sylvie Cazes est par ailleurs élue présidente de l’Union des Grands Crus de Bordeaux et administratrice du Conseil des Grands Crus Classés en 1855.

En mai 2014, elle acquiert avec ses trois enfants le Château Chauvin, Saint-Emilion Grand Cru Classé, avec la volonté de poursuivre le travail réalisé jusqu’alors tout en donnant à la propriété les meilleurs atouts pour réussir cette nouvelle page de son histoire.

Parallèlement à ses missions dans le monde viticole, Sylvie Cazes est conseillère municipale de la ville de Bordeaux en charge de la valorisation de la filière viticole et l’œnotourisme de 2008 à 2014. Enfin, depuis 2008, elle est en charge d’un projet cher à Alain Juppé, la mise en place de La Cité du Vin, lieu de découverte, d’échange et de culture, illustration de la diversité et de la richesse des civilisations du vin. En janvier 2015, elle est nommée présidente de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin.

Jean-Marie Chadronnier

Jean-Marie Chadronnier

Viticulteur, membre du Conseil de surveillance de Vinexpo

Jean-Marie Chadronnier

Né en 1946 en Périgord, Jean-Marie Chadronnier vit à Bordeaux depuis 1982. Entre sa scolarité à Sarlat et Libourne, et son retour sur ses terres aquitaines, une dizaine d'années se sont écoulées pendant lesquelles il a établi sa carrière à Paris. Diplômé d'une école de commerce et de l'Ecole d'Administration des Entreprises, il est embauché en 1973 chez Jacques Vabre. En 1977 il rejoint Maison du Café pour ensuite devenir membre du comité de diversification du groupe Maison du Café en France en 1982. Directeur général du groupe CVBG, puis président jusqu’en 2007, il est en parallèle nommé président de Vinexpo de 2002 à 2009. Jean-Marie Chadronnier est par la suite nommé président de l'agence de développement économique BRA, renommée depuis 2010 BGI, Bordeaux Gironde-Investissement. Il est aujourd’hui viticulteur et membre du Conseil de surveillance de Vinexpo.

Max de Lestapis

Max de Lestapis

Président honoraire de la Fédération Nationale des Syndicats de Courtiers en Vins et Spiritueux

Max de Lestapis

Né en 1950 à Mérignac, Max de Lestapis devient courtier en vins à 21 ans dans le bureau Blanchy quai des Chartrons à Bordeaux. Sept ans plus tard, en 1971, il s’associe avec Alain Blanchy dans une société de courtage en vin « Blanchy - de Lestapis ».

De 1988 à 1991, il occupe le siège de vice-président du Syndicat Régional des Courtiers en Vins et Spiritueux de Bordeaux, de la Gironde et du Sud-Ouest, avant d’en devenir président de 1991 à 2004.

À deux reprises membre de la Commission de Classement de Saint-Emilion, il change finalement de rive pour devenir, en 2001, président de la Commission de Classement des Crus Bourgeois du Médoc. Président de la Fédération Nationale des Syndicats de Courtiers en Vins et Spiritueux à partir de 2004, il obtient le grade de Chevalier du Mérite Agricole (promotion du Ministre de l'Agriculture) en 2006. En 2010, Max de Lestapis cède ses parts de la société à son genre et un collaborateur et depuis le Président de la SAS Blanchy – de Lestapis.

Depuis 2012, il s’occupe de l’EURL Max de Lestapis Expertise, à Bordeaux, spécialisée dans l’expertises de stocks et l’attestation de prix. Il est également président honoraire du Syndicat Régional des Courtiers en Vins et Spiritueux de Bordeaux, de la Gironde et du Sud-Ouest.

Son Altesse Royale le Prince Robert de Luxembourg

Son Altesse Royale le Prince Robert de Luxembourg

Président du Comité d’orientation culturelle

Son Altesse Royale le Prince Robert de Luxembourg

Né en 1968, Son Altesse Royale le Prince Robert de Luxembourg est l’arrière-petit-fils de Monsieur Clarence Dillon, acquéreur du Château Haut-Brion en 1935. 

Élevé au Luxembourg, éduqué en partie en Angleterre et foncièrement multiculturel, il parle luxembourgeois, français, anglais et allemand.

Administrateur de la société Domaine Clarence Dillon dès l’âge de 18 ans, Prince Robert a toujours été proche des affaires familiales. Passionné d’art, après des études en sculpture et une brève carrière de scénariste, il consent à mettre ses ambitions Hollywoodiennes de côté et rejoint la direction de Domaine Clarence Dillon en juin 1997, pour être ensuite nommé directeur général en 2002, puis président en 2008.

En 2005, Prince Robert lance Clarendelle, le premier vin de marque « super premium » de Bordeaux, une initiative avant-gardiste qui voit le jour simultanément à la création de Clarence Dillon Wines, une société de négoce en vins.

Fervents défenseurs des grands terroirs viticoles, Prince Robert et la famille Dillon furent les premiers mécènes « Bâtisseurs d’honneur » de La Cité du Vin à Bordeaux en 2010. Il est membre du conseil d’administration de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin et président du Comité d’orientation culturelle.

Sa présidence au sein de la société familiale est également marquée par l’acquisition de deux vignobles à Saint-Emilion en 2011 et 2013, rebaptisés par la suite Château Quintus. En 2015, Prince Robert préside l’inauguration de l’Hôtel Dillon, un magnifique hôtel particulier situé près des Champs Elysées qui permet aux visiteurs, à travers le restaurant le Clarence et la boutique de grands vins La Cave du Château, de découvrir l’univers de Domaine Clarence Dillon, de l’art de l’accueil et de la gastronomie à la française.

Prince Robert est aussi membre de plusieurs conseils d’administration et fondations comme, entre autres, la Dillon Trust Company.

Jean-François Quenin

Jean-François Quenin

Exploitant agricole et président du Conseil des vins de Saint-Emilion

Jean-François Quenin

Né le 1er juillet 1949 à Lyon, il fait HEC puis complète son cursus par des études d’expertise comptable. Il commence sa carrière chez Arthur Andersen en audit – commissariat aux comptes – conseil aux entreprises, puis entre chez Darty en 1980. Directeur financier, directeur général Darty Rhône-Alpes, puis directeur général adjoint Darty Paris – Ile de France, il devient secrétaire général adjoint du groupe Darty  en 1992 puis directeur général de Darty Ouest en 1996.

Depuis 1996, il est exploitant viticole, autant par intérêt professionnel que par choix d’un style et d’un art de vivre. En 1994, il achète une propriété de 7 ha à Lalande de Pomerol (Château Pavillon Bel Air). Il obtient le brevet professionnel en apprentissage viti-vinicole au lycée agricole de Blanquefort en 1997 pour acquérir les bases techniques du métier, puis rachète le Château de Pressac, Saint-Emilion Grand Cru Classé à St Etienne de Lisse la même année.  Son attachement à Saint-Emilion est très profond « l’émotion me gagne encore, je ne suis jamais blasé ». Il est aujourd’hui président du Conseil des Vins de Saint-Emilion.

Santiago Vivanco

Santiago Vivanco

Vice-président et directeur général de la Fundacion Dinastia Vivanco

Santiago Vivanco

Santiago Vivanco est titulaire d'un diplôme en droit et maîtrise en administration des affaires et de gestion. Il a été recteur de l’Université de Rioja. Il a rejoint l'entreprise familiale Dinastia Vivanco afin de moderniser la gestion axée sur l’excellence dans la qualité.

La Fondation Dinastia Vivanco a été créée en 2004 par la famille Vivanco pour partager son riche héritage autour du vin accumulé au cours des siècles, la devise de la famille étant “Rendre au vin ce que le vin nous a donné”. Santiago Vivanco en a été la force motrice depuis sa genèse. Les missions de la Fondation Dinastia Vivanco sont d’enquêter sur les procédures de la viticulture, l'œnologie et de la consommation de vin, d’étudier et diffuser l'histoire de la viticulture au niveau national et international dans tous ses aspects, de favoriser et renforcer les relations entre les individus et les entreprises qui ont des intérêts communs dans la recherche et la diffusion de la culture du vin, de rassembler et diffuser l'information relative aux recherches sur la vinification et de participer à l’exploitation du musée de la famille Vivanco.

Le musée de la culture du vin Dinastia Vivanco propose une visite à travers les âges et les étapes d’élaboration du vin, depuis les origines du breuvage, sa diffusion géographique, socioculturelle, son élaboration, son vieillissement, jusqu’à sa distribution. Reproductions, photos, films, reconstitutions et mécanismes (pressoirs du 18ème siècle) ponctuent le parcours.