Retour au site de La Cité du Vin

Vous êtes ici

Château d'Armailhac

Décidé naguère par la Baronne Philippine de Rothschild (1933-2014), éprise d’art et de culture, l’engagement de Château d’Armailhac auprès de La Cité du Vin exprime une conviction intimement partagée par les propriétaires actuels : que l’art du vin, lui aussi, a pleinement droit de cité dans notre patrimoine culturel, et que Bordeaux en est sans conteste la capitale mondiale.

Grand Cru Classé en 1855 à Pauillac, Château d’Armailhac fut acquis en 1933 par le Baron Philippe de Rothschild (1902-1988). Son terroir étant contigu à celui de Château Mouton Rothschild sur sa partie sud, il s’appelait alors Mouton d’Armailhacq, du nom de la famille à laquelle il appartint durant deux siècles. Entre 1956 et 1989, il fut nommé successivement Château Mouton Baron Philippe puis Mouton Baronne Philippe, avant que la Baronne Philippine lui rende en partie son identité d’origine.

Le vignoble de Château d’Armailhac est planté en cépages typiques de la région : Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc, Petit Verdot. Elevé en barriques de chêne, il associe à sa finesse et à son élégance, la puissance des grands pauillac. Son étiquette, ornée d’une figurine représentant l’Automne, célèbre la maturité de la grappe et sa transformation en vin. Cette précieuse miniature en verre filé date de la seconde moitié du XVIIe siècle et se trouve au musée du Vin dans l’Art de Mouton.

Aujourd’hui, Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, les trois enfants de la Baronne Philippine, incarnent la continuité familiale.