Retour au site de La Cité du Vin

Vous êtes ici

Château Quintus

La révélation d’un terroir d’exception à Saint-Emilion

 

L’union de deux propriétés voisines qui jouissaient autrefois d’une renommée similaire.

En juin 2011, la société familiale Domaine Clarence Dillon, propriétaire de Château Haut-Brion et Château La Mission Haut-Brion, a fait l’acquisition d’une très belle propriété à Saint-Emilion, aujourd’hui rebaptisée Château Quintus.

En octobre 2013, Château Quintus a à son tour acquis la propriété voisine, Château L’Arrosée, et ces deux domaines exceptionnels ont été réunis afin de produire l’un des tout premiers vins de Saint-Emilion.

Quintus représente une passionnante aventure pour la société familiale Domaine Clarence Dillon qui affirme son ambition de redonner son prestige d’antan à ce magnifique terroir.

Un nom en hommage aux créateurs du vignoble de Saint-Emilion.

Ce vin prend naturellement sa place aux côtés des grands vins rouges et blancs de Château Haut-Brion et Château La Mission Haut-Brion, et devient ainsi le 5ème enfant de cette illustre famille.

Les Gallo-Romains, créateurs du vignoble de Saint-Emilion, avaient pour coutume de prénommer leur 5ème enfant Quintus (cinquième). Domaine Clarence Dillon a donc décidé de rendre hommage à ses glorieux prédécesseurs en rebaptisant le cru Château Quintus.

Le chiffre 5 (V) caractérise cette propriété avec ses coteaux et parcelles qui s’orientent vers les quatre points cardinaux, et qui s’inclinent face au ciel vers lequel les vignerons se tournent au quotidien pour en connaitre l’augure.

Une ancienne Tour de Guet et en remontant plus loin dans l’histoire, durant la période Celte, un Oppidum (fortification) érigé sur le plateau dominant Saint-Emilion, très certainement sur le site de Quintus furent l’inspiration du nom du second vin de la propriété, Le Dragon de Quintus ; une créature mythique qui surveille et protège son trésor, ce terroir fabuleux.

Un passé et des perspectives extraordinaires.

Château Quintus se situe à l’extrémité Sud-Ouest du Plateau de Saint-Emilion. Les propriétés voisines sur ce versant sud – sans nul doute la meilleure exposition du plateau – sont cinq des châteaux les plus renommés de Saint-Emilion.

Les vignes s’étendent autour d’un promontoire élevé et jouissent d’un panorama majestueux, à perte de vue jusqu’au village de Saint-Emilion et à la vallée de la Dordogne.

L’histoire de Quintus est aussi ancienne que celle de Saint-Emilion. Pendant près d’un siècle, « Bordeaux et ses Vins », la référence incontournable de Cocks et Féret, a systématiquement mentionné les deux propriétés en tant que Premier Cru de Saint-Emilion. Les deux domaines aujourd’hui réunis figuraient parmi les fleurons de l’appellation qui ont permis à Saint-Emilion de remporter une médaille d’Or lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1867.

Un site remarquable, un terroir exceptionnel, un savoir-faire unique.

Juché sur un promontoire calcaire (tertre) culminant à 62 m d’altitude, dominant toute la vallée de la Dordogne, Château Quintus voit ses vignes s’étendre sur un paysage remarquable. Quintus dispose d’une biodiversité exceptionnelle, tels le bois de chênes, les bosquets de charmes, d’acacias et de saules qui embellissent le parc magnifique qui entoure la demeure.

La caractéristique principale du sol est une succession de strates de calcaire sur toutes les pentes orientées au sud du plateau.

Le vignoble compte 28 hectares pour un âge moyen des vignes de 30 ans.

L’originalité de ce terroir exceptionnel tient à sa diversité en termes de sols, pentes et orientations. Rien de surprenant, par conséquent, à ce que ce vin ait figuré entre 1844 et 1848 parmi les 14 crus les plus recherchés et les plus chers de Saint-Emilion.

Depuis l’acquisition du vignoble, les vins de Château Quintus bénéficient de toute l’expertise que l’équipe de Domaine Clarence Dillon applique à Château Haut-Brion et Château la Mission Haut-Brion depuis des décennies.